Effectuer une veille efficace en marchés publics est le point de départ de toutes démarches visant à remporter un ou plusieurs appels d’offres. Nous partageons avec vous, les bonnes pratiques qui vous aideront à améliorer votre taux de succès :

 

  • Apprenez à connaître les éléments clés de votre entreprise

On ne répond pas à un marché public comme on répondrait à une demande d’un client privé avec lequel on est habitué à travailler. Répondre à des marchés publics demande un minimum de travail si l’on veut avoir la chance d’accéder à un marché global estimé à plus de 150 milliards d’euros annuel.

Le point de départ d’une veille efficace en marché public repose sur les connaissances que vous avez de votre entreprise :

  • Quel est votre savoir-faire ? 
  • Quel est votre chiffre d’affaires ?
  • Quels sont vos moyens humains ? Vos compétences internes ?
  • Quels sont les outils à votre disposition pour effectuer vos missions ?
  • Quelles sont vos références ?

Autant de questions auxquelles vous devez avoir des réponses précises en y apportant des preuves solides : bilan, attestation de travaux, CV, certificats de capacités…

 

  • Transformez ces éléments clés en avantage pour cibler des marchés adaptés

J’entends souvent des petites entreprises me dire qu’elles ne disposent pas de chiffre d’affaires conséquent. Rien de grave, il suffit d’adapter votre recherche à vos capacités. Il est évident que si vous avez un chiffre d’affaires de plusieurs milliers d’euros, vous n’allez pas viser un marché à plusieurs millions.

Commencez petit, visez des marchés inférieurs à 90 000 € et augmentez ainsi vos chances d’accéder à la commande publique.

Transformez vos caractéristiques en avantage. Vous êtes une TPE ou une PME ? Votre chiffre d’affaires ne représente pas le centième du leader sur votre marché ? Peut-être, mais vous êtes réactifs, vous disposez d’un savoir-faire unique, de compétences spécifiques… Précisez-le, créez vous un positionnement, une image de marque.

Vous devenez parvenir retranscrire vos critères de différenciations, vos valeurs ajoutées, vos forces. Ces éléments serviront de socles à vos réponses.

 

  • Prenez quelques heures toute les semaines pour faire de la veille en marché public

Dans un premier temps, je vous invite à essayer les différentes plateformes spécialisées :

Prenez le temps de tester ces différentes plateformes et de vous faire un avis. Lorsque vous aurez sélectionné celle qui vous convient le mieux, je vous conseille de créer un profil de recherches en y indiquant vos mots clés, votre zone de chalandise, les types de marchés auxquels vous souhaitez postuler… Celui-ci vous permettra d’affiner vos recherches et de recevoir, si vous le souhaitez, des alertes mails indiquant la parution de nouveaux marchés correspondants à vos critères de recherches.

 

  • Un marché public vous intéresse ? Posez vous les bonnes questions !

Les critères de jugement vous permettent-ils d’apporter une réponse satisfaisante ? Pouvez-vous être compétitif par rapport à vos concurrents ?

Le délais de remise des offres est-il suffisant pour que vous puissiez répondre dans les temps et avec la qualité souhaitée ? Votre planning n’est-il pas trop chargé ?

Dans le cadre où vous ne pourriez répondre à l’ensemble des besoins de l’acheteur public, connaissez-vous une entreprise avec laquelle vous pourriez mettre en place de la co-traitance ou de la sous-traitance ?

Et puis, chose importante, concertez-vous. Parlez-en à celles et ceux qui seront inclus dans le processus de réponse.

 

Il existe de véritables méthodologies à mettre en oeuvre pour sélectionner des marchés adaptés à vos capacités et à votre activité. C’est ce que nous faisons au quotidien pour le compte de nos partenaires.